Agenda des BDP

  • 1

bdp 22

Les actualités du conseil Général des Côtes d'Armor
  1. Les nouveaux tarifs des ports de plaisance

    Le Conseil départemental a approuvé les tarifs 2017 des ports départementaux de plaisance. Des tarifs qui sont élaborés par les concessionnaires gestionnaires des infrastructures. Douze ports sont concernés.

    Crédit : Thierry Jeandot. Le Département confie la gestion des ports départementaux de plaisance à des concessionnaires. Ces derniers ont présenté leur nouvelle grille tarifaire, approuvée le 6 février par le Conseil départemental. Petit tour d’horizon des nouveaux tarifs dans les 12 ports de plaisance concernés.

    • Port de Locquémeau : les tarifs 2017 ne changent pas par rapport à l’année dernière.

    • Port de Lannion : baisse des tarifs de 10 % par rapport à 2016.

    • Port de Tréguier : les tarifs restent inchangés.

    • Port de Pontrieux : augmentation d’environ 1,5 % pour l’ensemble des tarifs.

    • Port de Lézardrieux : une augmentation de 3,5 % est appliquée pour les tarifs des pontons en eau profonde et de 2,75 % pour les pontons à flot. Le tarif pour les escales est revalorisé de 2 % pour les bateaux jusqu’à 9,50 m et de 1 % pour les unités plus grandes. Les tarifs pour l’utilisation de l’aire technique et de l’aire de carénage sont revalorisés de 2 %.

    • Port de Paimpol : les tarifs 2017 restent inchangés.

    • Port de Saint-Quay-Portrieux (Ports ES Leu géré par la Ville de Saint-Quay-Portrieux) : simplification de la grille tarifaire par la création d’un tarif hebdomadaire, la suppression de la tarification des nuitées en fonction de la taille du bateau, et la création d’un tarif « escale » unique à 7 € quelle que soit la taille du bateau et la période de l’année. Les tarifs « mouillages annuels » augmentent quant à eux de 3,85 %. Un tarif complémentaire « carénage libre service spécifique » a été voté. De 6 €/ml/jour, il s’adresse aux navires de tonnage important.

    • Port de Saint-Quay-Portrieux (Port d’Armor géré par le syndicat mixte Port d’Armor) : augmentation de l’ensemble des tarifs de 1 %. Un tarif unique, dit « corporate », bénéficiant d’un abattement de 10 %, voit par ailleurs le jour à destination des sociétés de location, bateaux écoles, chantiers de réparation et de vente de bateaux, ainsi qu’aux clubs de plongée bénéficiant d’un emplacement annuel.

    • Port de Binic : les tarifs 2017 augmentent de 1 %, sauf le tarif visiteur qui reste inchangé.

    • Port de Dahouët à Pléneuf-Val-André : tarifs inchangés par rapport à 2016.

    • Port d’Erquy : augmentation des tarifs de 0,30 %.

    • Port de Saint-Cast-le-Guildo : augmentation de 1,5 % sur les tarifs suivants : contrats annuels de bassins à flot, forfaits hiver bassins à flot, forfait mensuel basse saison bassin à flot, forfait mensuel moyenne saison bassins à flot, emplacement La Feuillade semi-rigide à quai ou à couple, location annuelle amarrage sur mouillage bassin à échouage de la zone des Vallets, locations saisonnières et forfaits amarrage sur mouillage bassin à échouage de la zone de Bec Rond, emplacements à l’évitage Les Vallets, garanties d’usage.

    L.L.B.
  2. Château du Guildo : encore une semaine pour en profiter

    Il reste encore une semaine aux amoureux du château du Guildo pour venir profiter du superbe panorama sur la baie et les rivages de l'Arguenon. A partir du 27 février, le site sera fermé au public pour travaux.

    Situé sur la commune de Créhen, le château du Guildo, qui se dresse majestueusement sur son éperon rocheux depuis le 13è siècle, fait partie des six grands sites patrimoniaux dont le Département est propriétaire, avec la villa Rohannec’h, les abbayes de Bon-Repos et de Beauport, et les châteaux de La Roche-Jagu et de la Hunaudaye.
    À compter du 27 février, le site sera interdit au public pour des raisons de sécurité, puisque des travaux de conservation, de sécurisation et de mise en valeur du château vont débuter.

    " Faire du château du Guildo une véritable destination touristique"
    Réalisés par l'entreprise ART Villemain de Plélo, les travaux vont concerner quatre secteurs du château : le châtelet d’entrée, la tour polygonale, le logis et la tour Nord-Est.
    « Après 20 ans de fouilles archéologiques, le Département a choisi d’investir 2,70 M€ d’euros pour faire du château du Guildo une véritable destination touristique et culturelle. Nous voulons valoriser comme il se doit ce site départemental exceptionnel », indique Alain Cadec, président du Département.

    Deux ans de travaux
    Les travaux de cette première phase de chantier vont se dérouler jusqu’en octobre. Dans l’immédiat, l’accès au site sera interdit à l’exception du mois d’août et des Journées européennes du Patrimoine, prévues les 16 et 17 septembre. Il est possible qu’un accès partiel du site soit autorisé plus tôt, selon l’évolution du chantier et en fonction de la capacité à isoler les interventions sur certains secteurs.
    L’ensemble du programme de sécurisation et de mise en valeur du site doit se dérouler jusque dans le courant de l’année 2019.

    Photos : Thierry Jeandot
  3. Le Département soutient les emplois associatifs

    Depuis sa création, le dispositif départemental de soutien aux emplois associatifs a montré toute sa pertinence. Il permet aujourd’hui la pérennisation de 335 emplois au sein des associations costarmoricaines et mobilise un budget de près de 3 M€ pour 2017.

    Crédit : Thierry Jeandot Afin de favoriser la création, la pérennisation et la professionnalisation des emplois par des associations, le Conseil départemental apporte une aide aux emplois associatifs, dans le cadre d’une convention avec les partenaires co-financeurs du poste : l’association elle-même, la ville ou l’EPCI. Depuis 2016, cette aide est plafonnée à 8 000 € par an, pour une durée de 4 ans, en ce qui concerne les emplois associatifs locaux, au nombre de 258 dans le département. Le dispositif tient par ailleurs compte des priorités départementales dans l’attribution de l’aide et encourage les associations à mutualiser les moyens. Par ailleurs, 77 emplois départementaux sont recensés dans le Département. Le dispositif d’aide à ces emplois entend désormais privilégier le caractère innovant et/ou structurant des projets. L.L.B.
  4. Le magazine des Côtes d'Armor | Emission du 18 février

  5. Les Côtes d'Armor sur la TNT, c'est signé !

    Ce vendredi 17 février, Alain Cadec, président du Département et Hubert Coudurier, directeur de l'Information du Télégramme et président de TebeoTV et de TebeSud, ont signé la convention d'objectifs et de moyens traduisant la volonté de la collectivité départementale d'être présente sur les canaux...

    Olivier Clech, directeur de Tebeo et TebeSud, Alain Cadec, président du Département des Côtes d'Armor et Hubert Coudurier, directeur de l'Information du Télégramme, et Mathilde Quemener, en charge du magazine des Côtes d'Armor sur Tebeo. Photo : Thierry Jeandot Concrètement, ce partenariat, conclu pour trois ans, repose essentiellement sur la diffusion d'une émission hebdomadaire, intitulée Le magazine des Côtes d'Armor et présenté par Mathilde Quéméner. D'une durée de 13 minutes, ce nouveau format est constitué de 4 à 5 reportages et d'un entretien avec un invité, sur des sujets consacrés à l'actualité des Côtes d'Armor. Cette émission, proposée le samedi à 18h sur Tebeo, TVR 35 et TebeSud, rediffusée cinq fois par semaine, est également disponible en replay sur le site internet de chaque chaîne et sur cotesdarmor.fr.

    Avec ce partenariat, le Département des Côtes d'Armor entend s'appuyer sur le savoir-faire de ces trois chaînes de la TNT, pour proposer au « plus beau département de France » une exposition inédite sur l'ensemble de la Bretagne. La participation financière du Département s'élève à 192 500 € par an.

    SH

    Tebeo

Emploi

Les actualités de l'ADBDP

Retrouvez les dernières actualités de l'ADBDP

Lire la suite