Agenda des BDP

bdp 22

Les actualités du conseil Général des Côtes d'Armor
  1. Chapelle de Merléac : les Archives départementales présentent ses trésors

    La chapelle Saint-Jacques, à Merléac, recèle des décors peints et des textes anciens d'un rare intérêt historique. Ce patrimoine, numérisé, fera l'objet d'une conférence au Archives départementales, le jeudi 23 novembre, animée par des historiens de renommée internationale.

    Photo : Thierry Jeandot La chapelle Saint-Jacques, située dans le petit hameau de Saint-Léon à Merléac, est un joyau d'architecture religieuse parmi les plus remarquables de Bretagne. Datant du XIVe siècle, elle fut ornée le siècle suivant d'un ensemble exceptionnel de peintures murales agrémentées de textes en ancien français retraçant l'histoire de la Genèse. Elle est également dotée d'une voûte lambrissée peinte et d'une somptueuse maîtresse-vitre. Longtemps laissée à l'abandon, elle fit l'objet de premiers travaux de conservation et de restauration partiels dans les années 1960, puis dans les années 1990.
    Pour parachever cette restauration, la commune entreprit par la suite d'autres travaux, puis sollicita l'aide de l'État, de la Région, de la Fondation du Patrimoine et du Département. Les maçonneries extérieures et les enduits intérieurs ont été refaits et la maîtresse-vitre, les décors peints de la voûte de la nef, les peintures murales, les textes anciens, les statues et les éléments mobiliers ont été entièrement restaurés.

    L'Histoire de la Bible française médiévale
    Les ornements et les textes retraçant la Genèse ont suscité le plus grand intérêt de la part de chercheurs en Histoire français, américains et écossais. Ce patrimoine exceptionnel a été étudié et numérisé pour produire une base de données.
    Jeudi 23 novembre à 18 h, aux Archives départementales des Côtes d'Armor, se tiendra une conférence-débat sur le thème « Merléac et l'histoire de la Bible française médiévale », à partir de la base numérique réalisée dans la chapelle. Ouverte à tous, elle sera animée par des historiens médiévistes de renom : Jeannette Patterson (université de Binghampton – État de New-York), Clive Sneddon (université de Saint-Andrews - Écosse), Vladimir Agrigoroaei (université de Poitiers), Xavier-Laurent Salvador et Fabrice Issac (université de Paris XIII), et Aurélia Chevalier (restauratrice du patrimoine).

    B. Bossard

    > Conférence débat « Merléac et l'histoire de la Bible française médiévale », Jeudi 23 novembre à 18 h. Entrée libre.
    Archives départementales des Côtes-d'Armor
    7, rue François-Merlet - 22000 SAINT-BRIEUC (au sud de la gare SNCF)
    Tel. 02 96 78 78 77. archives.cotesdarmor.fr
  2. Opendata : un trophée pour le Département !

    Le 16 novembre, le Département a été récompensé aux Trophées Opendata pour son projet « Dat’Armor », dans la catégorie, « Projet open data de long terme ». Un prix qui distingue des initiatives remarquables en matière d’ouverture des données publiques par les administrations, ou des acteurs...

    DR Le 16 novembre, ils étaient huit lauréats à être récompensés à l'occasion de la seconde édition des Trophées Opendata, organisés dans le cadre du Forum Numérique de la Gazette des communes. L'objectif de ces trophées, récompenser les initiatives innovantes d’ouverture et de réutilisation des données publiques, et d’encourager leur déploiement.

    « Une démarche pionnière et exemplaire »
    Parmi les lauréats, le Département des Côtes d'Armor, primé pour sa plateforme Dat'Armor, dont le jury a salué la « démarche pionnière et exemplaire ». Au rang des critères qui ont guidé la notation des dossiers : l’innovation, l’accessibilité et la clarté des jeux de données ouverts, l’effort de pédagogie et de clarté envers un public cible pas forcément au fait de l’open data, ou encore a diversité des partenaires et parties prenantes impliquées dans le projet.

    Dat'Armor : 191 jeux de données, 23 contributeurs
    « Depuis le départ, nous agissons pour tenter de mettre en place un écosystème vertueux, renforcer le tissu avec des développeurs et les collectivités, créer des applications externes. Ce prix est une belle reconnaissance », mesure Dominique Baron, chargé du développement et de l'animation Open Data au Département des Côtes d'Armor.
    A ce jour, Dat 'Armor compte 191 jeux de données, libérées par 22 contributeurs. Au total, neuf thématiques proposées, à savoir culture, institutions, urbanisme, territoires, déplacements, tourisme, sports, solidarités, environnement. Parmi ces données, des informations brutes très concrètes sur le territoire costarmoricains, comme la liste des 83 collèges, des campings, des hôtels, des événements, des offices de tourisme, les circuits des navettes de la Bibliothèque départementales, les itinéraires de randonnées de Lannion Trégor Communauté, les associations plérinaises...

    Création de nouveaux services à la population
    « L'objectif de l'Opendata est que les professionnels se saisissent de ces données, qui peuvent notamment permettre de créer de nouveaux services. La commune de Ploëzal par exemple a développé une application sur les menus de restauration scolaire. Ici au Département, nous développons actuellement un site sur la situation de la ressource en eau, et réfléchissons également à une application sur les trafics routiers. Les perspectives sont immenses ! », poursuit Dominique Baron.

    L'open data, pour résumer...
    L'open data, ou donnée ouverte, est une donnée numérique dont l'accès et l'usage sont laissés libres aux usagers. À la fois un système d'accès à l'information et une pratique de publication de données librement accessibles et exploitables, l'opendata peut être d'origine publique ou privée, produite notamment par une collectivité, un service public ou une entreprise. À partir du 1er octobre 2018, l'open data deviendra une obligation pour toutes les collectivités locales de plus de 3500 habitants, en application de la loi Lemaire.

    SP


    Plateforme Dat'Armor

    Contact : Dominique Baron | 02 96 62 46 34 [email protected] Le palmarès des Trophées Opendata 2017 ici

    Lire le dossier paru sur le site lagazettedescommunes.com« Open Data et réutilisation des données publiques : des promesses vertigineuses »


  3. Le Département aux côtés des collégiens

    Par les politiques éducatives qu’il porte au bénéfice des collèges, le Département assure un rôle essentiel pour la réussite des collégiens.

    Photo : Thierry Jeandot

    Cette politique volontariste s’appuie sur deux axes d’intervention. D’une part, la contractualisation des actions éducatives des collèges. D’autre part, le versement d’une aide à la restauration complémentaire, par le versement du Fonds départemental d’aide à la restauration.

    Lors de la commission permanente du 16 octobre, le Département a adopté la répartition de l’enveloppe de contractualisation, soit 850 000 € répartis entre les 47 collèges publics et les 33 collèges privés du département.

    Dans le cadre du Fonds départemental d’aide à la restauration, le Département a adopté la répartition, entre les 80 établissements publics et privés, d’une enveloppe financière de 120 000 € selon deux critères : le nombre de collégiens demi-pensionnaire de l’établissement, la fragilité sociale.

    En outre, le Conseil départemental a adopté la répartition de la Dotation globale de fonctionnement entre les 80 établissements, pour un total de 801 000 €.

    Enfin, le Département a décidé la répartition de la part matériel, soit 2 281 189 €, du forfait d’externat en direction des collèges privés sous contrat.

    LLB




  4. Les 24 et 25 novembre, donnez à la Banque alimentaire !

    Vendredi et samedi, la Banque alimentaire de Côtes d'Armor organise dans les grandes surfaces sa grande collecte d'hiver. En matière de solidarité aussi, les petits ruisseaux font les grandes rivières.

    Photo : T. Jeandot La banque alimentaire des Côtes d'Armor organise, vendredi 24 et samedi 25 novembre, sa collecte d'hiver dans 84 grandes et moyennes surfaces du département, en association avec de nombreux partenaires (CCAS, Croix-Rouge, Saint-Vincent-de-Paul, centres alimentaires et associations d'entraide). Plus de 1 500 bénévoles seront mobilisés, l'objectif étant de collecter auprès des personnes faisant leurs courses 65 tonnes de denrées alimentaires non périssables comme par exemple :
    • Conserves : viandes, légumes, fruits, poisson, terrines...
    • Riz, pâtes, huile, soupes...
    • Confitures, sucre, chocolat, café...
    • Produits d'hygiène
    Une liste détaillée des produits souhaités sera distribuée aux clients à l'entrée des magasins.
    Rappelons que la Banque alimentaire est un acteur majeur de la lutte contre la précarité et le gaspillage. Elle est au cœur des dispositifs locaux d'aide alimentaire en récupérant, au-delà de ses collectes auprès du grand public, les invendus issus de la grande distribution et des industries agroalimentaires et en les redistribuant aux associations caritatives et les Centres communaux d'action sociale. Quelques chiffres :
    • 94 tonnes collectées auprès des particuliers lors des deux campagnes de 2016 ;
    • 394 tonnes de denrées distribuées en 2016 par la banque alimentaire des Côtes d'Armor, soit plus de 2 000 repas par jour ;
    • 3 900 bénéficiaires répartis dans 134 communes du département.
    Il ne tient qu'à vous, par un petit geste, de participer à cet élan de solidarité envers les plus démunis. ba22.banquealimentaire.org > Tel. 02.96.37.13.23 
  5. Hiver sur les routes : le Département est prêt à intervenir !

    Comme chaque année, de mi-novembre à mi-mars, le Département met en place un service hivernal. Objectif : rétablir, en cas de verglas ou de neige, des conditions de circulation satisfaisantes. A partir de cette semaine, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par mail les alertes hivernales.

    Une niveleuse en action sur la RD 22, entre Ploeuc-L'Hermitage et Plaintel. Photo : Thierry Jeandot Durant cette période, la surveillance des routes départementales est assurée par un système d’astreinte 24h/24. En cas de nécessité, des opérations de salage et de déneigement sont engagées, selon un ordre de priorités, privilégiant les grands axes et le réseau structurant.

    70 agents départementaux et 26 saleuses mobilisés
    Au total, 70 agents sont mobilisés durant la période et 26 camions équipés d’appareils d’épandage de sel et de rabots sont prêts à intervenir. En amont, 13 patrouilleurs du Département estiment chaque jour, en lien avec Météo France, la probabilité d’un événement climatique le lendemain matin. Selon les informations recueillies, un constat visuel est réalisé sur le terrain à 4 h, avant de déclencher ou pas la sortie des saleuses.

    Un bulletin actualisé chaque jour sur cotesdarmor.fr
    C’est également sur la base de ces informations, croisées avec des celles des transporteurs, que peut être prise la décision de suspendre le transport scolaire. Les familles sont alors directement informées par SMS. Grâce aux informations remontées par ses patrouilleurs, le Département est également en mesure de publier, avant 7 h du matin, un bulletin sur le site cotesdarmor.fr et les réseaux sociaux Facebook et Twitter, de manière à ce que l’usager soit informé de la situation.

    Recevez les alertes hivernales par courriel
    Nous vous proposons de vous inscrire pour recevoir, par courriel, les alertes publiées avant 7 heures du matin sur cotesdarmor.fr en cas de phénomènes météorologiques (neige, verglas) incitant à la prudence.
    Inscrivez-vous !

    cotesdarmor.fr / rubrique l’hiver sur les routes

Emploi

Les actualités de l'ADBDP

Retrouvez les dernières actualités de l'ADBDP

Lire la suite