Agenda des BDP

  • 1

bdp 22

Les actualités du conseil Général des Côtes d'Armor
  1. Les traités de Rome : 60 ans, 60 belles histoires !

    Depuis le 25 mars dernier, les traités de Rome ont 60 ans.

    Photo : Thierry Jeandot Depuis 1957, l’Union européenne, appelée à ses débuts Communauté économique européenne, agit dans de nombreux domaines pour faire de l’Europe un continent de paix, prospère, respectueux des valeurs humaines, pionnier dans la protection de l’environnement et du climat. Les actions de l’Union européenne ont un impact direct sur la vie quotidienne des citoyens européens, ce qui n’est pas toujours connu de tous.

    Les 60 "belles histoires" illustrent quelques-unes des réalisations de l’Union européenne en France. Il s’agit d’exemples de projets, petits et grands, qui ont vu le jour grâce à des financements européens, pour soutenir l’emploi, la croissance ou l’agriculture, ou encore des politiques européennes, par exemple dans le domaine de l’environnement, de la pêche ou de la protection des citoyens.

    Améliorer l’eau que nous buvons, préserver les espèces protégées, aider la recherche, financer des maisons de santé, accompagner la mobilité, ramener vers l’emploi des jeunes en difficulté et sans formation, sont autant de thèmes sur lesquels l’Union européenne agit chaque jour pour les citoyens.

    Pour découvrir ces belles histoires :

    > http://www.touteleurope.eu/actualite/60-ans-60-belles-histoires.html
  2. Dans l'Agenda cette semaine

    Retrouvez dans cette rubrique nos idées de sortie et les dates à noter dans votre agenda !

    Pinar Selek sera à la Maison Louis Guilloux de Saint-Brieuc du 3 au 5 mars.
  3. La semaine de l'emploi maritime

    Dans le cadre de la Semaine de l'emploi maritime, Pôle-Emploi propose rencontres, visites et conférences dans les ports costarmoricains, pour informer le public sur les métiers, les formations et les débouchés des métiers liés à la mer.

    Crédit : Thierry Jeandot
    L'économie maritime et littorale bretonne représente plus de 100 000 personnes en activité dans 900 métiers différents. Les entreprises, qui ont souvent du mal à recruter des personnels qualifiés, constituent un vivier d'emplois très varié, avec de réels débouchés et des formations adaptées. C'est pour faire découvrir au public – jeunes, demandeurs d'emploi, personnes en reconversion – les métiers de la mer que Pôle-Emploi Bretagne propose tout au long de cette semaine des rendez-vous sur tout le littoral costarmoricain. Précision importante : il est nécessaire de s'inscrire pour participer à certaines de ces rencontres. Inscriptions et programme détaillé sur http://www.semaine-emploi-maritime.fr/

    Mardi 28 mars

    • Trébeurden. De 14 h à 16 h, découverte du métier de scaphandrier, avec le centre de formation CAP-Plongée.
    • Pleumeur-Bodou. De 11 h à 12 h 30, visite de l'entreprise Armor Coquillages (conditionnement et commerce de fruits de mer).

    Jeudi 30 mars

    • Trébeurden. De 14 h à 16 h, visite du chantier naval du Toëno (entretien, réparation, stockage à sec de bateaux de plaisance).
    • Saint-Quay-Perros. A 9 h 30, visite de l'entreprise Plaisance Service (entretien, réparation de bateaux de plaisance).
    • Paimpol. De 9 h à 12 h, Lycée maritime Pierre Loti, deux conférences : les métiers de la Marine nationale ; le métier de matelot à la pêche.
    • Erquy. A 15 h, découverte des métiers de l'ostréiculture avec une visite de l'entreprise Nonnet.
    • Saint-Alban (près d'Erquy). A 11 h, découverte des métiers de la pêche avec l'armement Porcher (pêche hauturière).
    • Plouër-sur-Rance. De 9 h à 13, au port de Plouër, rencontres avec des acteurs de l'emploi et de la formation aux métiers de la mer.

    Vendredi 31 mars

    • Lannion. De 9 h à 12 h à Pôle Emploi, conférence « Se former, un atout pour l'accès à l'emploi spécial maritime ».
    • Saint-Quay-Portrieux. De 11 h 30 à 12 h 30, deux conférences : les activités portuaires ; le métier de skipper.
  4. Le magazine des Côtes d'Armor - 25 mars 2017

  5. Un nouveau collège inauguré à Guerlédan

    Vendredi 24 mars, Alain Cadec, président du Département, a inauguré le nouveau collège Paul Éluard de Guerlédan. Un établissement thermiquement performant pour lequel le Département a investi 4 ,4M €.

    Photo : Thierry Jeandot Les 187 élèves du collège Paul Éluard de Guerlédan bénéficient depuis la rentrée 2016 d'un établissement de grande qualité, lumineux et aéré. Construit dans les années 1960, le collège de Guerlédan présentait en effet un état de vétusté avancé. Parmi les trois bâtiments principaux, deux ont connu d’importants travaux de rénovation en 2011 et 2012.
    Le troisième a fait l’objet d’un programme de démolition et de reconstruction sur deux étages. C'est ce bâtiment, accueillant l’administration, la restauration, la vie scolaire et l’infirmerie, qui était inauguré ce matin. Une nouvelle entrée principale en simplifie l’accès, et un cheminement piéton permet aux collégiens d’y accéder en toute sécurité.

    1 600 m2 sur deux niveaux
    Les travaux, d'un montant total de 4,4 M€ TTC entièrement financés par le Département, ont répondu à une démarche de Haute Qualité Environnementale, qu’il s’agisse de la construction du nouvel espace, de la rénovation de l’existant ou de la gestion des déchets lors de la démolition de l’ancien bâtiment A.
    D’une surface de près de 1 600 m2 sur deux niveaux, le nouveau bâtiment se compose d’un rez-de-chaussée comprenant le préau central de 160 m2, la zone de restauration (salle + cuisine) de 155 m2, l’administration, le pôle de vie scolaire avec une salle de permanence – réunion, les blocs sanitaires et le pôle médico-social ; d’un premier étage qui accueille trois salles de classe et les locaux techniques ; et d’une galerie de liaison vers les bâtiments conservés.

    Des performances énergétiques optimales
    Ce matin, Alain Cadec a souligné la réussite de ce projet, « un petit collège parfaitement intégré à son environnement et qui peut défendre avec fierté son identité rurale ». Le projet de reconstruction du collège, conçu par l'agence Nunc Architectes, a intégré de possibles extensions futures (sans perturber le fonctionnement de l’établissement). Il a été conduit selon une logique de Bâtiment Basse Consommation (B.B.C.).
    Par exemple, l’isolation extérieure revêtue d’un bardage en métal ondulé de couleur gris clair permet d’atteindre une performance énergétique optimale. La qualité reconnue du projet architectural tient également dans le soin apporté aux traitements paysagés et à la place réservée aux lumières naturelles.

    Des entreprises locales
    Près de 90 % des entreprises intervenues sur le chantier étaient costarmoricaines. Ajoutons que les chantiers ont intégré une démarche d’insertion voulue par le Département. 1 400 heures, réparties sur les différents lots de travaux, ont par exemple été confiées à des compagnons en démarche d’insertion. C’est un exemple des actions concrètes du Département en faveur de l’accès à l’emploi.

    « Il ne faut jamais lâcher, vous finirez par y arriver ! »
    A l'issue de la visite, Alain Cadec a tenu à faire passer un message aux élèves, leur indiquant que « le travail paie toujours. Il ne faut jamais lâcher, vous finirez par y arriver. Dans votre vie il y aura des moments difficiles, mais aussi des chances. Saisissez ces chances, ne les ratez pas ! »

    20 M€ d'investis chaque année dans les collèges

    « Chaque inauguration de collège est un moment important. Le Département a atteint un niveau d’expertise remarquable dans la conduite de ces chantiers d’ampleur », a rappelé Alain Cadec. Rappelons que le Département des Côtes d’Armor investit chaque année plus de 20 M€ dans ses collèges, au bénéfice des 28 644 collégiens scolarisés. L’implication de la collectivité départementale se manifeste également, au quotidien, grâce au travail des 440 agents départementaux et dans le soutien apporté aux actions pédagogiques.

    SP

Emploi

Les actualités de l'ADBDP

Retrouvez les dernières actualités de l'ADBDP

Lire la suite