Agenda des BDP

  • 1

bdp 22

Les actualités du conseil Général des Côtes d'Armor
  1. Budget Primitif 2017 : responsabilité et innovation

    Ce lundi, les 54 conseillers départementaux ont débuté l'examen du Budget Primitif 2017 de la collectivité.

    Les Conseillers départementaux se réunissent deux jours pour le vote du Budget primitif 2017.

    Pendant deux jours, les élus du Département votent les rapports qui constituent ce Budget et qui donnent une vision claire des priorités de la majorité conduite par le président Alain Cadec. Un budget qui s'établit en 2017 à 637 M€. Et comme l'a rappelé le président du Département, « cette année encore,nous n'augmenterons pas les impôts d'un seul euro », et ce malgré une nouvelle baisse drastique des dotations de l’État, qui représente cette année -12,6 M€. C'est donc par un effort de gestion conséquent et par la maîtrise des dépenses de fonctionnement que le Département boucle son budget 2017 en maintenant un investissement important pour améliorer le cadre de vie des Costarmoricains.

    La culture « sanctuarisée »

    La préservation de la qualité de vie en Côtes d'Armor est une priorité de l'Assemblée. Ainsi, le budget dédié aux politiques culturelles est-il désormais sanctuarisé jusqu'à la fin du mandat. En 2017, ce sont donc 6,5 M€ qui sont prévus pour soutenir la création contemporaine, la médiation culturelle et artistique (en particulier auprès des jeunes), ainsi que la promotion des sites propriétés du Département (châteaux de la Hunaudaye, du Guildo, de la Roche jagu, abbayes de Beauport et de Bon Repos, Villa Rohannec'h).

    Mais le véritable temps fort de cette année débutera dès le mois de mars avec les États généraux des politiques culturelles. Huit rencontres avec les partenaires institutionnels, à l'échelle des nouvelles intercommunalités, qui se prolongeront à l'automne avec les acteurs associatifs, avec un objectif : penser collectivement les politiques culturelles publiques de demain.

    Accompagner et soutenir la jeunesse

    28 644 collégiens scolarisés dans 80 collèges, publics et privés, 9 000 étudiants, autant de jeunes que le Département se doit d'accompagner. 35 M€ d'investissement sont prévus en 2017 pour les collèges, ainsi que plus de 4 M€ pour l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation. Accompagner la jeunesse, c'est aussi encourager la pratique sportive, avec notamment un schéma de développement des activités physiques et sportives en faveur des personnes en situation de handicap. C'est encore soutenir le sport de haut-niveau, avec en point d'orgue cet été les championnats de France de VTT, organisés à Plœuc-L'Hermitage. Au final, ce sont 53 M€ qui sont prévus cette année pour permettre à chacun de « s'épanouir chaque jour en Côtes d'Armor ».

    SH

  2. Quoi de neuf cette semaine ?

    Retrouvez dans cette rubrique quelques idées de sorties pour cette semaine !

  3. 250 enfants à la découverte de leurs droits

    Tout ce mois de janvier, la Maison du Département de Saint-Brieuc accueille l'exposition « Tous mes droits d'enfant ». Quelque 250 écoliers bénéficient d'une visite animée par un animateur et une assistante sociale du Département. Comme les 29 CM1 d'une école briochine, accueillis ce jeudi 19...

    Ryan, à droite sur la photo, capté par l'exposition "Tous mes droits d'enfants", accueillie à la Maison du Département de Saint-Brieuc. Photo : Thierry Jeandot « Est-ce que vous connaissez vos droits, les enfants ? », demande Erwann Le Gac, animateur au pôle social de la Maison du Département de Saint-Brieuc, à la vingtaine d'enfants qui lui font face. « Le droit d'aller à l'école ? », ose un petit garçon intimidé. « Le droit de jouer et d'être libre ? », poursuit une de ses camarades.
    Ce jeudi, à 9h15, les 29 CM1 de l'école du Grand Clos de Saint-Brieuc accueillis dans cette petite salle de la Maison du Département de Saint-Brieuc, ne sont que concentration et application.

    Des droits pour protéger tous les enfants
    Une petite fille aux longues tresses lève le doigt : « Quand ma mère était petite, elle n'allait pas à l'école. Au Nigeria c'était pas possible ». Les réponses fusent, les langues se délient. Aux côtés d'Erwann Le Gac, Fabienne Lacroix, assistante sociale, prend la parole : « On estime que jusqu'à 18 ans, c'est difficile de se protéger, c'est pour ça qu'il y a des droits pour les enfants ».
    Dix minutes d'échanges plus tard, place à la visite de l'exposition pour les uns, et à un film de l'Unicef pour les autres.

    « Tous mes droits d'enfants », une exposition pédagogique
    Illustrée par Pef et par des photographies en noir et blanc, l'exposition « Tous mes droits d'enfant » permet de faire découvrir la Convention internationale des droits de l'enfant. Ponctuée de textes brefs, de données-clés et de paroles d'enfants, cette exposition aide l'enfant à prendre conscience de ses droits.

    « Quand ma mère était petite... »
    14 panneaux composent l'exposition, pour 14 droits fondamentaux : la malnutrition des enfants, l'exploitation par le travail, l'accès à la culture, la scolarisation des enfants, la liberté d'expression des enfants... « La Convention a été mise en place pour que chaque enfant soit respecté », rappelle Fabienne pendant la visite. « Oui parce que par exemple quand ma mère était était petite chez elle, elle devait faire le ménage, préparer à manger... », explique une petite fille.

    Une exposition pédagogique et intéressante pour tous, visible jusqu'au 27 janvier.

    SP
  4. "Offrir à chaque personne dépendante une vie meilleure"

    Près d'une centaine de personnes étaient réunies ce vendredi 20 janvier dans l'hémicycle de l'Hôtel du Département. A l'ordre du jour, l'installation du Conseil Départemental de la Citoyenneté et de l'Autonomie (CDCA).

    De gauche à droite : Jean-François Giunti, Directeur des personnes âgées et personnes handicapées au Département, Sylvie Guignard, Vice-présidente du Département et Présidente du CDCA, et Marie-Madeleine Michel, Vice-présidente chargée de l'accompagnement du handicap au Département. Photo : Thierry Jeandot Une nouvelle instance a vu le jour ce vendredi 20 janvier. Présidé par Sylvie Guignard, Vice-présidente en charge de l'accompagnement des personnes âgées au Département, le CDCA se donne une mission : associer les personnes âgées et les personnes handicapées à l'élaboration et la mise en œuvre des politiques d'autonomie en Côtes d'Armor.

    Fusion du Coderpa et du CDCPH
    Cette instance de concertation et de dialogue, créée par la loi du du 28 décembre 2015 relative à l'adaptation de la société au vieillissement, remplace et fusionne deux instances : le Comité départemental consultatif des personnes handicapées (CDCPH) et le Comité départemental des retraités et personnes âgées (Coderpa).

    « C'est ensemble que nous parviendrons à atteindre notre objectif commun ».
    Le CDCA, mis en place dans chaque Département, se réunira en formation plénière deux fois par an. Les 100 membres de la structure pourront également mettre en place des groupes de travail, pour contribuer à l'amélioration des conditions de vie des personnes dépendantes. C'est tout l'ambition de cette instance de concertation et de dialogue, comme l'a affirmé Sylvie Guignard : « C'est ensemble que nous parviendrons à atteindre notre objectif commun : offrir à chaque personne dépendante une vie meilleure ».

    SP
  5. Les Côtes d'Armor sur la TNT

    Depuis le samedi 14 janvier, les chaînes Tébéo, tébésud et TvR35 diffuseront le magazine Côtes d'Armor, une émission hebdomadaire consacrée à l'actualité des Côtes d'Armor.

    Pour cette première, Mathilde Quemener est au Conseil départemental à Saint-Brieuc au côté du président Alain Cadec. L'émission commence par plusieurs reportages sur l'actualité départementale et s'achève sur une interview d'Alain Cadec dans laquelle il explique tout l'intérêt qu'il y a à valoriser le département, la richesse de ses inititiatives et la variété de ses atouts. Coproduite par les trois chaînes bretonnes de la TNT (Tébéo, Tébésud et TvR35), ces émissions d'une durée de 13 minutes seront diffusées au moins quatre fois par semaine sur chacune de ces chaînes et également accessibles sur le site cotesdarmor.fr. SB Les horaires

    Sur Tébéo et Tébésud
    Samedi à 18 h
    Dimanche à 11h15 et 20h30
    Lundi à 9h30 et 22h15
    Mardi à 18h45

    Sur TvR35
    Samedi à 18h, 19h45 et 21h30
    Dimanche à 11h et 13h30 Le programme sera disponible en replay sur les sites des trois TV et sur cotesdarmor.fr

Emploi

Les actualités de l'ADBDP

Retrouvez les dernières actualités de l'ADBDP

Lire la suite